Sangria Tour 2004
une superbe croisière qui s’est déroulée du 07 au 15 août

corde

st04_29

Tous les participants au grand complet

Certains Sangriamis avaient déjà lancé l’idée d’une petite virée à plusieurs bateaux. Le principe en était simple : un départ fixé le 07 août de la rade de Lorient (pour ceux qui étaient sur place) puis une remontée jusqu’à Camaret avant de redescendre. Le tout ponctué d’un certain nombre d’escales (Doëlan, Concarneau, Audierne, Camaret) qui étaient autant de points de ralliement possibles. Pour des raisons météo il a été nécessaire d’adapter le programme que nous vous proposons de découvrir ci-dessous.

st04_01jeudi 05 août : je rejoins Yves à Arzal pour remonter sur Lorient “Héol est fin prêt” qu’il m’annonce tout excité en attendant l’écluse de 21 heures. Dans la confusion on se trompe même de navire. On retrouve nos esprits et faisons une navigation de nuit dans le golfe de Quiberon qui nous laissera des souvenirs mémorables.

 

 


 

samedi 07 août
AVEL et HéOL quitte Port-Louis pour Concarneau

 

st04_03Informé de notre virée nautique, le BELEM nous attend au
large de Groix pour saluer notre départ toutes voiles dehors.

 

 

 

st04_06

Quatre bateaux sont présents le samedi soir à Concarneau : FLEUR de SEL, OUKIVA, AVEL et HéOL. Pour fêter nos retrouvailles un p’tit punch et du crabe préparé par Ronan pendant le transit.

 Dimanche 08 août : on quitte Concarneau pour Bénodet.

st04_08

Arrivée à bon port également pour BISCOT qui a rejoint le groupe entre temps. Le bateau, acheté à Noirmoutier, monte sur St Quay Portrieux, port d’attache des nouveaux propriétaires …

st04_09

… avec qui nous faisons plus amples connaissances
dans le resto mexicain de Bénodet.

st04_13

lundi 09 août : les annexes sont de sortie. Belle journée ensoleillée à Bénodet

st04_31

Une petite remontée de l’Odet nous permet d’aller prendre un verre sur l’autre rive.
Une bonne occasion de vérifier que des moteurs fonctionnent et … d’autres pas !

st04_16

Mardi 10 août :  c’est l’heure de quitter Bénodet. Les prévisions météo ne sont pas terribles et décidons de retourner sur Concarneau au lieu de rejoindre Audierne comme prévu initialement. Adieu par conséquent à Camaret, le raz de Sein et ses îles.
de gauche à droite FLEUR de SEL, OUKIVA et AVEL.

st04_19

Vendredi 13 août :  mouillage de la Pie (île de Bananec). Il est 13 heures lorsque les cinq bateaux sont sur les bouées.

st04_26 st04_27
Tandis que les hommes boivent de la bière fraîche sur les bateaux, les femmes en profitent pour ramasser la nourriture qui abonde sur l’île.  Une nourriture qu’elles s’empressent de préparer
pour le repas de la tribu et de leur vaillant navigateur !
st04_21
partie mémorable de …de quoi déjà ? j’ai aussi oublié la marque du rhum.
st04_32 st04_20
pique-nique sur la plage couché de soleil sur l’archipel de Glénan
st04_23
Dimanche 15 août : tout à une fin, la flotte quitte le mouillage pour rentrer à la maison.
st04_25
Lundi 16  août : nous ramenons HéOL à ArzalLa Teignouse est passée, une première pour Nicolas. L’équipage (Yves, Nicolas et moi) peut enfin sécher tranquille.
st04_24
Du vent, une mer formée et des averses
qui ne couperont pas l’appétit des marins
Sangriaquilamis