SangriAquila Tour 2008

une superbe croisière qui s’est déroulée du 02 au 14 août

corde

Principe

Le SangriAquila Tour est avant tout une période de retrouvailles autour des thèmes de la convivialité, de la voile, de la découverte de nouveaux espaces de navigation et de ports ou mouillages, sans perdre de vue que les participants sont en vacances. Le but n’est en aucun cas de ne penser qu’à naviguer, et naviguer, et naviguer toujours, mais aussi de songer à nous poser, nous reposer, mettre les pieds marins à terre pour nous rappeler comment on marche. Comme les années passées, chacun rallie où il veut, quand il veut, et quitte quand il veut. L’utilisation du téléphone portable est vivement recommandée lorsqu’un Sangriaquilami envisage de se joindre à la balade pour ne pas risquer de jouer à cache-cache. Il est souhaitable de s’inscrire (dans la mesure du possible) pour une meilleure organisation. Cette année, c’est Bernard Charles (Morgane V) qui dirigeait les opérations.

Le programme de départ

La date du départ est fixé, ce sera le 02 août 2008, ainsi que le lieu : (si la météo est favorable) Port An Dro, soit le port le plus sud de Belle Ile. Comme d’habitude, si la météo n’était pas avec nous, nous nous replierions vers un point abrité.
Le programme de principe (voir ci-dessous) demeure inchangé sauf si au point de rencontre nous trouvions des raisons de rejoindre YEU autrement qu’en faisant une seule étape (mto défavorable) ou si une majorité préférait une formule cabotage. Une escale intermédiaire permettrait de raccourcir le temps de nav journalier en doublant le temps de ralliement d’YEU. Il ne faut surtout pas perdre de vue que le temps est court pour un aller-retour à YEU en faisant du tourisme et en plus en y rajoutant moultes étapes.
Une proposition plus calme irait vers un tour complet de Belle Ile, par étapes, visant à découvrir les nombreux abris de cette côte insulaire en y conjugant la découverte terrestre par moyen pédestre.
L’étape suivante consisterait à informer les adhérents par le site afin qu’ils prennent contact pour connaître les participants. Libre à eux de choisir leur point de départ pour rallier la troupe où bon leur semble. Avoir connaissance des intentions des participants ne doit pas être une contrainte mais un aspect pratique pour avoir une idée des arrivées et départs en cours de route. Bernard Charles

st08_01

Le SANGRIAQUILATOUR 2008 prévoyait de nous conduire à Yeu. Ce fut chose faite. Malheureusement, compte-tenu des conditions météo de la quinzaine, aucun mouillage sauvage n’a pu se faire. Chacun a rallié Port Joinville à son allure, MORGANE V en provenance de Sauzon le 3 août, TAN’ OZ le lendemain venant du Crouesty comme MA’ KAREZ qui arrivait de Pornichet. Nous y avons retrouvé GEDEON, le Sangria de Yohann Guiné et sa famille. HAMALYAS de la famille Lambrecht est arrivé le mardi 5 août. Ce fut l’occasion d’une soirée très sympa à cinq bateaux. Quant à Yeu, nous y retournerons en prévoyant plus de temps pour en profiter car c’est un vrai dépaysement dans un cadre superbe, des gens accueillants mais en espérant de meilleures conditions météo pour explorer les mouillages de la côte océane. La route est longue pour y descendre, mais le plaisir est à l’arrivée.
Le mercredi matin, TAN’ OZ, MA’ KAREZ et MORGANE V entament une remontée qui les conduira à l’Herbaudière (Noirmoutier) pour trois jours, le temps de laisser passer un coup de vent ….de plus. Escale idéale pour regretter Yeu. MA’ KAREZ est reparti à Pornichet dès le vendredi, tandis que les deux autres remontaient le lendemain à Piriac, superbe petit port qui mérite le détour. Nous y avons rencontré Alain Guérin et son sangria rouge REMEMBER.
Lundi 11, appareillage de MORGANE V qui se réfugiera à  La Trinité-sur-Mer à l’annonce d’un nouveau coup de vent. TAN’ OZ, quant à lui, a entamé une remonté de Vilaine vers Arzal où notre secrétaire lui avait prévu un accueil comme il sait les faire. L’escale de la Trinité-sur-Mer fut l’occasion de rencontrer Xavier et Claudine, heureux navigateurs d’un “Arcadia DL” remplaçant leur sangria “Athena”. Le coup de vent passé, MORGANE V a repris son chemin vers le port du Bélon après une nuit à Port Tudy le 14 août.

Pour résumer, seuls cinq sangriamis ou sympatisants ont fait le déplacement de l’Ile d’Yeu. Il est vrai que la distance et une houle par le travers avec un vent 4-5 entre bon plein et petit largue étaient particulièrement fatigants. Cependant, on s’est rarement trainé par manque de vent. Principales escales : Port Joinville, L’Herbaudière, Piriac. Météo: 2 jours sur 3 WSW 3-4 avec rafales à 5 et succession de coups de vent avec houle d’ouest 1,5 à 2 mètres. Bernard Charles

st08_02

st08_03

Sangriaquilamis